UNE ÉQUIPE PLURIDISCIPLINAIRE

Une équipe, des stagiaires et un savoir-faire reconnu qui entremêle
accompagnement social et production de qualité.


Une vingtaine de stagiaires travaillent chaque semaine à l’atelier. Cette équipe est accompagnée par 3 éducateurs techniques spécialisés et une cheffe de service qui assurent la coordination de la production, la relation avec les clients et accompagnent les stagiaires au quotidien dans leur évolution sociale et professionnelle. 
Deux autres professionnelles viennent soutenir l’accompagnement social et professionnel des stagiaires : une professeure de français langue étrangère et une conseillère en insertion professionnelle.

 

Myosotis Colineau – Cheffe de service du pôle insertion socio professionnelle 

Ce qui m’anime au quotidien c’est de préserver l’atelier pour préparer l’avenir des personnes que nous accompagnons : Guider et mobiliser une riche équipe pluridisciplinaire, soigner et entretenir la relation avec nos clients qui nous soutiennent et en démarcher de nouveaux.
Ce lieu, à la croisée des chemins entre le secteur économique et social, est pour moi source d’ouverture, de richesses et de challenges. C’est un outil précieux que j’ai à cœur de pérenniser car il contribue concrètement aux premiers pas vers la résilience et la reconstruction des personnes victimes de TEH et du système prostitutionnel.




Patricia Raveau – éducatrice technique

Mon engagement se porte vers l’accompagnement des personnes accueillies, afin de les soutenir par un regard valorisant, au travers d’activités à visée socio-professionnelle, grâce aux travaux qualitatifs confiés par des imprimeurs ou des agences de communication. 



Helyette Haon – éducatrice technique

Respectueuse et consciente du parcours des personnes que nous accompagnons, j’ai à cœur de participer à une production efficiente sérieuse et de qualité. Travailler dans un atelier de production où se rencontre deux mondes avec des enjeux différents me donne l’impression qu’une coopération est possible. Le support de l’activité de production permet aux stagiaires d’avoir la possibilité  d’accéder à un début de réhabilitation et de revalorisation sociale et professionnelle. 


Éric Dubray – éducateur technique

« J’aimerais travailler à l’atelier pour avoir un but quand je me réveille le matin, rythmer mes journées et me sentir utile à la société. »
Voilà ce qui m’anime au quotidien dans mes missions d’encadrant technique d’insertion : Accueillir et accompagner chacune des stagiaires avec des parcours de vie jusque-là rythmés par trop de violences et de traumatismes et leur permettre d’entrer dans le cercle des possibles pour faire société en France. 
Toutes les productions que nos clients et partenaires nous confient sont de formidables outils pour permettre l’apprentissage des codes sociaux-professionnels et du vivre ensemble.



Daria Sakharova – professeure de Français Langue Étrangère

L’enseignement pour moi est, avant tout, un échange : de connaissances, de vécus, d’émotions, de difficultés et de réussites. Je me sens épanouie quand les personnes accompagnées apprennent à échanger toutes ces choses en français. Quand elles osent parler, lire, écrire, sans avoir peur de faire des erreurs. Quand elles se découvrent et gagnent en confiance en elles. Quand elles reconstruisent leur rapport à l’apprentissage et à elles-mêmes. Et quand elles réalisent à quel point elles ont progressé. 

 

Nerys Crowther – Conseillère en insertion soci-professionnelle

Être aux côtés des stagiaires pour leur permettre de découvrir des métiers, des formations, de participer à des ateliers, de rencontrer des professionnels, de tester différentes expériences… et les voir s’autoriser à choisir leur avenir, et se reconstruire. Voilà ce qui me stimule chaque jour !

L'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL

Lorsque les stagiaires entrent à l’atelier, elles bénéficient de 4h de français obligatoire par semaine.
Leur parcours d’un an est ponctué d’échanges avec l’équipe d’encadrants sur leurs parcours. Ces échanges sont l’occasion de valoriser leurs compétences et de travailler sur leurs difficultés pour mieux avancer dans leur insertion socioprofessionnelle en France. Des rdv réguliers sont aussi programmés avec la conseillère en insertion professionnelle afin de construire leur projet professionnel, c’est l’occasion pour les personnes de découvrir des métiers, de faire des immersions en milieu professionnel ou des formations.
A la sortie de l’atelier, si la situation administrative le permet, les personnes accèdent à des formations professionnelles et/ou à l’emploi.